• Oignon

Troc aux plantes et aux graines irl

Un vrai événement pour les amoureux des jardins, les passionnés des plantes, les amateurs de boutures et les jardiniers du dimanche !

Comment ça marche ?

Le jour J à la bonne heure, chacun vient au rendez-vous avec son masque. Chacun veille aux distanciations physiques et à ne pas créer de groupe de plus de 10 personnes.

En pratique, chacun vient avec les plantes issues de son jardin, s’installe pour la demi-journée et les échanges peuvent commencer ! Vous pouvez également venir en simple visiteur : tous les jardiniers ont un jour commencé à partir de rien, les dons sont fréquents !


6 bonnes raisons de participer :

  • échanger des plantes, des graines, des semis, des boutures, des bulbes et bulbilles, des rejets, des drageons… mais aussi des plantes dont vous ne voulez plus. Il est possible d’échanger des plantes contre des savoir-faire, concernant des techniques de jardinage par exemple. On ne peut ni vendre ni acheter, ce n’est pas dans la philosophie de la bourse aux plantes.

  • rencontrer d’autres jardiniers passionnés et de passer un moment convivial,

  • revenir avec des nouvelles plantes,

  • partager des connaissances, des expériences de jardinage,

  • découvrir de plantes inconnues ou oubliées,

  • dénicher des plantes introuvables dans le commerce.

Pour proposer des plantes à l’échange :

  • Prévoyez plusieurs types de plantes : des vivaces ou arbustes de culture facile, à la portée des débutants mais aussi des plantes moins courantes qui raviront les jardiniers expérimentés et constitueront une bonne monnaie d’échange avec les passionnés.

  • Apportez tous vos surplus, vos excédents de semis ou les semis spontanés, divisions, etc. Par contre, si vous voulez proposer des plantes en mottes, attendez le dernier moment pour les prélever et prévoyez le sac de protection ou le papier journal.

  • Fournissez le maximum d’information : essayez de mettre les noms, en français et si possible en latin, avec le nom du genre, de l’espèce et de la variété, si vous la connaissez (cherchez sur Internet ou demandez de l’aide sur les réseaux sociaux ou les forums jardins) sur chaque godet ou pot (si vous n’avez pas d’étiquettes, découpez-en dans des bouteilles de lait et utilisez un marqueur à pointe fine indélébile pour écrire le nom). Pour échanger des graines, mettez en sachets étiquetés avec le nom et si possible la date et le lieu de récolte. Vous pouvez noter quelques informations sur la plante et quelques conseils pour le semis afin d’aider les jardiniers débutants. Si vous n’avez pas de sachets, vous pouvez les fabriquer en papier, très facilement, vous trouverez des tutoriels sur Internet. S’il s’agit de plantules issues de semis, notez la date du semis et la couleur si vous la connaissez.

  • Soignez le conditionnement et le transport : pour transporter des plantes en racines nues, des boutures racinées sans dommage, disposez-les dans du papier journal ou de l’essuie-tout, sans trop serrer et manipulez-les avec délicatesse. Si vous n’avez pas de godet ou de pot, recyclez des pots de yaourts ou de fromage blanc, le cul de bouteilles plastiques, des boîtes de conserve (tout cela percés pour que vos plantules ne s’y noient pas), des rouleaux de papier toilette, des barquettes ou des boîtes à œufs pour les semis. Arrosez vos godets avant de partir et prévoyez un petit pulvérisateur si la journée s’annonce très chaude (utile pour les boutures et les jeunes semis). Enfin, prévoyez des cagettes ou des cartons pour le transport à l’aller et au retour !


198 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout